[COUTURE] Recycled jeans bag

Étiquettes

, , , , , ,

Lorsque mon huitan me demande, du jour au lendemain (donc hier Dimanche pour aujourd’hui!) , de lui trouver un cadeau pour l’une de ses très bonnes amies de primaire, ni une ni deux, je sors ma MAC.

Il m’a dit « BenMaman, tu peux coudre une pochette ou un petit sac« . Genre, c’est simple, quoi! Mmmhhh… le temps que le turbo se mette en marche…

Et si je tentais un recyclage.?

Pour cela, Un vieux jean.

Un peu de tissu rose pour la demoiselle, avec des Kokeshi

img_3694

et quelques heures de concentration, sans aucune idée de ce que j’allais faire.

Et puis Voilà!

Une petite besace sans prétention (et sans patron ! ) pour une jeune demoiselle qui, je l’espère, sera contente de ce modeste cadeau. Pour ma part, je reste assez satisfaite de ce premier recyclage de vêtement. Je serai même tentée de renouveler l’expérience, histoire de diminuer toutes les chutes de tissu que j’ai gardées en stock. Mon fils, lui, m’a regardé avec des yeux plein de gratitude et surtout content que j’ai pu terminé à temps pour remettre le cadeau à Sibylle ce matin, à l’école.


J’ai réalisé la bandoulière avec l’une des jambes du pantalon coupée en lanières mises bout à bout pour obtenir un mètre de bandoulière.

img_3702

Alors? qu’en dites-vous ?

img_3705-1

img_3703-1

Tadaaaaaaaaaaaaaaaam !

Mon bullet journal 2017…

Étiquettes

, , , , , ,

J’ai démarré mon premier Bullet Journal en Janvier 2016, avec des hauts et des bas tout au long de l’année (jour manquants, oubli de quotes…), mais hors de question de m’en passer: j’ai trouvé à travers mon bullet journal ou bujo le moyen de coucher sur le papier tout ce que j’ai en tête. Mon bullet journal est est devenu l’extension de moi-même, et nul besoin de beaucoup de matériel pour cela: juste un carnet, un stylo (ou plusieurs!), une pincée de créativité et vous voila armé(e) pour dégainer votre bujo 2017, au gré de vos envies.

Je ne vais pas ici vous faire un top et flop de mon bujo 2016 mais seulement vous faire un récapitulatif de ce que j’ai gardé et qui a marché pour moi. Mon bullet journal est fortement inspiré de recherches effectuées sur les blogs ( cf Boho Berry) et sur Pintetest.

Je remercie d’ailleurs la communauté bujo de faire preuve d’autant de créativité. Il faut s’en inspirer car il y a de très belles choses mais ce qui marche pour l’un n’ira pas forcément pour l’autre. Le bujo est avant tout une démarche personnelle. Il doit être à votre image et fonction de votre vie; coloré ou minimaliste,  il doit vous donner l’envie de l’ouvrir chaque jour afin de visualiser ce que vous avez accompli et ce qu’il vous reste à faire.

Mon bullet journal 2017 est un Leuchtturm 1917 Whitelines Link noir et orange, avec une linéature blanche sur un papier gris clair.


Les premières pages de mon Bullet Journal sont celles que l’on retrouve quasiment dans tous les bullet journaux que j’ai suivis jusqu’à maintenant, à savoir:

de façon globale, pour l’ANNEE:

  • une rétrospective 2016 (2 pages)
  • le calendrier 2017, mois par mois (1 page)


  • le calendrier 2018 pour les rendez-vous plus que tardifs (genre mon RDV chez l’ophtalmo pris le 2/01/2017 pour le…21/06/2018! No comment…)

  • mes livres à lire sur l’année: 40 au total (2 pages) avec des cases que je prévois de cocher à chaque lecture 


  • un agenda 2017 (2 pages) pour y noter les RDV sur l’année à venir et avoir rapidement accès à l’information. Par exemple, je dois noter une invitation pour l’anniversaire des 40ans d’une pote le 30 mai 2017. Ce rendez nous a été positionné fin Novembre 2016, date à laquelle je n’avais pas encore commencé mon bujo 😉 maintenant, je peux!

Pour le MOIS :

J’ai prévu de :

  • Présenter la page du mois

  • D’établir le calendrier mensuel sur deux pages

  • Un tracker CULTURE pour noter mes lectures du mois et les séries TV visionnées (en cours donc pas de photos 😉)
  • Un tracker COUTURE pour suivre mes cousettes, achats de tissus, de patrons..(en cours donc pas de photos 😉
  • Une citation du mois et le spread de la semaine

  • Pour la SEMAINE:

J’ai prévu simple


Alors?

Qu’en dites-vous de ce cru 2017?!

[MA GARDE-ROBE CAPSULE 2017] Mon choix couture pour Janvier

Étiquettes

, , , , ,

J’ai adhéré carrément au projet de Clotilde que je reprends rapidement ci après:

Choisir 12 patrons, dans chaque catégorie de vêtements

1 haut (chaine et trame) / 1 haut (jersey) / 1 robe / 1 pantalon / 1 short / 1 jupe / 1 chemise / 1 combinaison / 1 manteau  / 1 veste / 1 vêtement de nuit / 1 maillot de bain

Présenter sa sélection de patrons dans la première semaine du mois de janvier 2017 (optionnel)

Présenter le vêtement cousu le dernier jour du mois sur son blog ou sur les réseaux sociaux avec le hashtag dédié.

Ce que j’aime dans ce projet, c’est l’idée de coudre exclusivement pour moi… pas 1… pas 2… pas 3 mais bien 12 projets (a minima) rien que pour moi ! Le truc en plus de ce projet, c’est de me faire sortir (enfin!) de ma zone de confort  et de pouvoir réaliser des vêtements que je n’ai pas l’habitude de coudre (exemple du maillot de bain… pour ne citer que celui-ci)

Alors voilà.

Maintenant que j’ai décidé de participer à ce challenge… oui… oui…un vrai challenge, je vais me rajouter la difficulté de ne coudre que des vêtements que je n’ai pas encore cousus et qui présentent certains points techniques dans la réalisation. Et, au lieu de dévoiler l’ensemble de mes 12 patrons, je ne procéderai à la présentation de ma cousette qu’au fur et à mesure des mois… ce qui me laissera le temps de la réflexion dans le choix des projets à réaliser tout au long de cette année.

Alors, je démarre cette capsule 2017 en vous présentant mon premier projet pour le mois de Janvier.  Cela faisait longtemps que j’avais envie d’une cape sans trouver LE modèle. J’ai longtemps été tentée par la Trendy cape de Vanessa Pouzet  mais j’étais embêtée par les larges ouvertures latérales et l’absence de poches ( sinon où mettre mes mains ? ). Trop d’hésitations et ce projet est parti sous ma PAC (= Pile à Coudre). Aucun autre modèle n’est venu le supplanter jusqu’à …

La cape Mimosa de I AM patterns.

Mimosa.PNG

Je suis tombée sous le charme de cette jolie cape, simple et élégante à la fois et c’est elle que j’ai choisie de coudre, avec son col tubulaire et ses poches passepoilées. Pour le matériel, patron et tissus: c’est OK. Maintenant, il n’y a plus qu’ à se lancer !

J’en profite pour réitérer un E-NOOOOOOOOOOR-ME merci à Clotilde pour cette très jolie initiative.

Rendez-vous à la fin du mois.

frise-2

 

 

 

 

[COUTURE] Chemise à manches longues homme XXL _ Cahiers couture de Créapassions.com

Étiquettes

, , , , ,

A l’approche des fêtes de Noël, je me suis mise en tête de coudre un cadeau personnalisé et utile pour mon beau-frère. Une jolie chemise, qu’il mettrait aussi bien pour le boulot que pour une soirée. Il ne me restait plus qu’à trouver LE bon modèle. Je suis alors tombée sur un modèle des cahiers de couture de Créapassions.com qui donnait la possibilité de créer, d’après le même patron, un modèle adulte (du S au XXL) et un modèle enfant (de 2 à 12ans).

J’ai utilisé un tissu coton bleu marine de ma petite mercerie et un coupon de tissu bleu marine « grain de riz » blancs de chez Selftissus Brest pour contraster le col intérieur, l’empiècement dos et l’intérieur des poignets. J’avais hésité un certain temps avec un joli tissu fleuri…

Ai-je fait le bon choix ?

img_3359

Une fois le choix validé avec Belle-Soeurette … voilà le tissu prêt à passer sous mes ciseaux, 15 pièces découpées plus tard…

img_3362

6abf13ae-1d30-4061-863d-a34a4d6a6301

Hormis la découpe, j’ai relevé quelques challenges sur la réalisation de cette chemise; la première : la fente de chemise, parce qu’il n’était pas pensable de se tromper de sens, en fonction des manches gauche et droite.

img_3381

img_3382

On soigne au maximum les finitions… devant…

img_3383

… et derrière …(presque)

 

 

j’ai aussi appris la couture rabattue … et j’avoue que j’ai pris plaisir à appliquer cette technique (sauf dans les courbes de la chemise)


et puis, j’ai retrouvé ma zone de confort sur le col et en mettant du passepoil à l’intérieur, entre le col et le pied de col…

img_3395

 

 

 

…et sur le dos… entre l’empiècement dos et le bas du dos… et fait maison…

img_3393

img_3575

Et maintenant, la voilà portée par son désormais propriétaire. Elle tombe pile poil mais vraiment au poil…et la couturière est… ravie… (ouais, je peux m’envoyer quelques fleurs car j’ai relevé quelques défis !)

 

[ COUTURE ] Pantalon Dalton de la maison Victor (6 mois)

Étiquettes

, , , ,

En parallèle de la veste Finn « 🐼 petits pandas 🐼 « , je voulais coudre un bas pour réaliser un ensemble complet. Là encore, l’inspiration est venue de la maison Victor avec le pantalon Dalton que je voulais absolument coudre.

Taillé en 6 mois dans un molleton gris anthracite de Selftissus Brest et doublé avec un jersey coton noir de chez ma petite mercerie et des finitions réalisées à l’aide de bords-côtes noirs provenant aussi de chez ma petite mercerie.

Aucune difficulté à la réalisation sinon de me rajouter la tache de doubler le pantalon parce que je trouvais le molleton pas suffisamment chaud pour cette période de l’année.

Ce pantalon Dalton de la maison Victor, taillé en 6 mois, est vraiment très sympa à coudre. L’ensemble a rapidement été validé par les parents de Petit Panda 😉

Qu’en pensez-vous ?


[ COUTURE ] Veste Finn de la maison Victor (6 mois)

Étiquettes

, , , , , , , , ,

Oui, oui… si vous suivez mon modeste blog, vous l’aurez compris: je suis totalement addicte au magazine la maison de Victor. Alors forcément, lorsque le dernier numéro est sorti ( celui de Novembre / Décembre 2016 ) j’ai voulu coudre quasiment tous les modèles….  sans compter le nombre d’encours que j’ai actuellement sur ma table de travail.

La coïncidence a voulu que j’invite deux couples d’amis à dîner Samedi soir. Et comme je devais remettre ma cousette de la gigoteuse Ava pour un petit Léon fraichement arrivé, je me suis dit que je devais aussi faire un joli cadeau au bout de chou de 4 mois et demi de ma copine Eve (non pas celle de Wall-E !).

Ni une ni deux, en moins de temps qu’il ne m’en a fallu pour le dire, le patron était décalqué et découpé dans un tissu molleton Pandas 🐼 de ma petite mercerie pour le tissu extérieur et un molleton gris anthracite de chez Selftissus Brest pour la doublure dos et manches et que j’ai aussi utilisé en guise de biais pour les finitions.

J’adore, dans ce modèle, le cœur croisé fermé par des boutons-pressions (Selftissus Brest) en lieu et place des liens qu’offre généralement en magasin ce modèle pour petits-d’hommes.

Aucune difficulté à la réalisation.

J’ai associé ce haut au pantalon Dalton de la maison Victor, taillé en 6 mois, en même pas une heure😉

Qu’en pensez-vous ?


Et voilà cette veste Finn portée par un petit Panda qui souhaite garder son anonymat !

panda

[COUTURE] Robe Malo (version B) de Anne Kerdilès Couture

Étiquettes

, , , ,

Alors, je souhaite partager avec vous mon patron coup de cœur du moment: la robe Malo.

Je viens de coudre une nouvelle version, la version B, un peu plus graphique de cette robe dont la créatrice est Anne Kerdilès. Le détail de cette version B se fait dans les manches , en lieu et place des jolis mancherons de la version A.

Ce que j’aime dans cette robe c’est qu’elle permet de cacher mes formes pas forcément gracieuses. J’aime aussi ses poches invisibles prises dans la couture de côté et j’aime tout autant la version A avec les mancherons que la version B avec les manches 3/4. Ce modèle est très élégant dans sa simplicité. Bref, tout moi, quoi !

Elle est coupée en taille 40 et réalisée sans difficulté, dans une viscose graphique bordeaux et blanc cassé que j’ai chinée sur le vide-dressing d’une copinaute instagrameuse. Merci Lucie.

Comme modification, j’ai simplement allongée de 5cm les manches.

Alors, qu’en pensez-vous ?

[COUTURE] Robe Malo (version A) de Anne Kerdilès Couture

Étiquettes

, , , , ,

J’ai tardivement cédé aux sirènes de la robe Malo dont j’avais imprimé le patron en .pdf depuis quelques mois déjà.

Avec les premiers frimas et sur un coup de tête de début de soirée, j’ai voulu me coudre une robe simple et rapide à réaliser. Bingo avec cette robe droite avec des poches cousues dans la ligne de couture côté et qui n’offre aucune difficulté dans la réalisation. Il suffit juste de trouver le bon tissu. Cela a été le cas. Cette version A (avec mancherons) est réalisée dans un tissu Jacquard que j’ai chiné sur l’Instagram- vide grenier de Julie aka Jolies Bobines.

Taillée en taille 40, je reconnais la sobriété du modèle et l’élégance de la ligne.

J’aime tout simplement et je prévois déjà de nouvelles versions (notamment une version B, avec manches 3/4) car finalement ce qui est intéressant c’est de varier les tissus, vous ne trouvez pas ?!

4 jours à Barcelone : Jour 1_ Quartier gothique

Étiquettes

, , , , , , ,

Décollage au départ de Brest 13h20. Hormis une sueur froide arrivée à l’aeroport de Barcelone car on ne trouvait pas le guide toussa-toussa, nous avons cheminé vers notre hotel Front Maritim pas tres loin de la Playa Nova del Mar Bella. Une fois le check-in fait, on monte les bagages dans notre chambre et hop… nous voilà repartis. Barcelone, nous voilà.

C’est la deuxième fois que nous découvrirons la capitale catalane. Donc nous avons hâte. Direction: le quartier gothique. Nous adorons déambuler dans les rues pavées de cette cité médiévale, au détour de l’église près de la place Sant Lu, nous tombons sur le tournage d’un film. J ai pris quelques-uns des figurants en photo. A mon avis, c’est pas pour Game of Thrones mais ca se passe certainement au Moyen Age.

Je bave aussi devant une sublime boite aux lettres avec mon animal fétiche (je vous laisse deviner lequel ! si si si… en bas à droite…)

A Barcelone, il faut aussi lever la tête car les monuments sont sublimes…les églises… les façades…les cours intérieures….



On doit avoir les yeux partout pour découvrir les beautés de la ville. On croise de nombreux artisans que l’on voit à l’œuvre travailler le cuir, le bois…

On est aussi tombés sur ce magasin plus qu’original : the Barcelone Duck Store… un magasin qui ne vend…que des canards en plastique, sous toutes les formes…

Dans l’élan de cette première journée autour du quartier gothique et de celui de el Born, nous nous arrêtons au bar Jardi pour déguster la spécialité maison : un mojito…juste trop bon. Le lieu est aussi assez original car il est situé en fond de cour d’un magasin de vêtements, bijoux de piercing, Marie Jeanne (si … si… on réfléchit un peu…ayez, vous avez trouvé!), salon de tatouages…) bref au fond de ce magasin, après une poignée de marches, est niché au premier étage, une superbe terrasse….

Après ce petit intermède apéro, nous voilà à reprendre nos pérégrinations à travers les ruelles de la vieille ville dont les murs sont des tableaux à ciel ouvert.

Une belle page de street-art qui se tourne pour laisser laisser place à un autre art: celui de nous régaler les pailles en atterrissant au restaurant Bliss (juste convenable!)

Et voilà pour notre première journée.

 

 

 

Objectif CAP Vêtement flou en 2016: Ma bibliographie.

Étiquettes

, , , , , ,

Parce que j’ai beaucoup erré sur le Net avant de trouver quelques infos… parcellaires… avant de dévorer le blog CAP Couture flou d’une ancienne CAPiste de 2011, Solène … et parce que, aussi, je me suis faite ma propre idée en passant l’examen du CAP cette année,  j’ai envie d’ajouter une pierre à l’édifice, en vous livrant, pour celles qui veulent tenter le CAP Métiers de la Mode – Vêtement flou l’année prochaine (et les suivantes…), ma bibliographie (il s’agit-là de mon avis personnel et je n’engage personne à suivre à la lettre…je n’ai non plus aucun avantage à citer tel ou tel livre).

Précision de taille: J’ai conscience d’avoir rédigé ce post pour des personnes qui auraient davantage mon profil d’autodidacte plutôt qu’à l’adresse d’étudiants qui sont dans un cursus scolaire, entourés de professeurs qui les dirigent et les accompagnent dans le choix d’ouvrages et qui, en plus, du temps nécessaire, ont un accès plus immédiat à des bibliothèques plus documentées.

  • L’Encyclopédie de la Couture

Pour les couturières confirmées et pour celles en devenir, c’est LA bible de la couture pour lequel pour devez faire une place dans votre bibliothèque. Il est on-ne-peut-plus complet si vous voulez tout savoir sur les tissus, la couture à la main, à la machine et autres techniques d’assemblage.

PS: Il m’a bien aidé pour le CAP car nous devions réaliser une fente avec pose de parementure…de même que les plis « religieuse », je n’ai eu qu’à bien retenir tout ce qui était écrit ….


  • Le modélisme de mode

Ce livre m’a été précieux dans la réalisation de quelques points techniques en complément des deux autres livres cités. Les explications sont clairs et les dessins techniques très bien représentés, étape par étape. 

  • Technologie du vêtement :

Ce livre m’a beaucoup aidé dans l’approche des différentes épreuves car il est vraiment très complet et brosse quasiment l’ensemble du référentiel de l’examen CAP. Je vous ai mis quelques images tirées du livres afin de voir comment il se présente. Si vous souhaitez préparer le CAP cette année, je pense que c’est un investissement de qualité.


Alors maintenant, il ne vous reste plus qu’à vous y mettre et… Bonnes révisions.

Cette sélection m’a été très importante dans la réalisation de cet objectif-là:

Petit édit du 19/10  suite à une remarque fort judicieuse de Gwenn, de Salut les Bobines à Brest concernant des livres manquants sur la bibliographie proposée:

Je précise que j’ai volontairement fait l’impasse sur le dessin de mode (qui est au programme) car j’ai effectivement acheté un ouvrage mais je ne l’ai ouvert que deux fois, c’est dire ! Pourtant il est vraiment intéressant !

dess
Quand à l’histoire de la mode, cette partie est effectivement très importante dans le programme de révision, mais lorsque l’on tente le CAP en ayant une activité salariée, donc en autodidacte, il faut un livre qui aille à l’essentiel et qui soit suffisamment complet: et c’est que j’ai retrouvé dans le livre « Technologie du vêtement » acheté sur Amazon.