Mots-clefs

, , , ,

Pour ce mois-ci, le mot-clé est : C.H.E.M.I.S.E !

Ah bon: en retard ?? Comment ca?! Je suis en retard?! Meuh non, pas du tout, j’ai juste tardé à prendre des photos correctes… La faute à la fin de cet hiver !

En fait, j’ai passé le cap de la crainte de coudre (dur à dire, non ?! …) une chemise en réalisant celle de mon beau-frère en cadeau de son Noel dernier. Mais le next step, celui de m’en coudre une s’est déclenché avec le challenge de Clotilde.

Cahier des charges ? me coudre un modèle sympa, simple et sans fioritures.

Là encore, j’ai longuement hésité entre la Mélilot de Deer and Doe et la chemise Elsa de la maison Victor (édition 5 de Sept-Oct 2016). 

Histoire d’être suffisamment dans les temps pour rendre mon projet de Mars (pas de commentaires, hein !), mon cœur a vite penché en faveur de la chemise Elsa car j’étais déjà en possession du magazine alors qu’il aurait fallu que je commande le patron de Mélilot. Bon, c’est une excuse minable qui vaut ce qu’elle vaut. En tout cas, elle fait toujours partie de ma to-sew-list, la Mélilot !

Ce qui m’a plu dans la chemise Elsa ? La patte de boutonnage invisible et le tissu de ouf que j’ai chiné dans le vide-dressing de @poppysew sur Instagram, qui est à tomber.

Je n’ai pas réussi à trouver les boutons que je souhaitais donc j’ai ressorti ma pince Kam avec des pressions rouges…Vous auriez préféré noir sans doute… Mmmmh … à débattre !

Pour ajouter ma petite touche, j’ai préféré arrondir le bas de la chemise car je suis davantage adepte de la chemise en dehors du pantalon plutôt que dedans. Question de goût.

Pas de difficulté à cette réalisation. Et j’aime beaucoup ce modèle. Vraiment beaucoup !

Alors, je vous présente ma chemise  Elsa de la maison Victor parue dans l’édition 5 de Septembre-Octobre 2016.




Alors?! Qu’en dites-vous ?!