Mots-clefs

, , , , , , ,

Décollage au départ de Brest 13h20. Hormis une sueur froide arrivée à l’aeroport de Barcelone car on ne trouvait pas le guide toussa-toussa, nous avons cheminé vers notre hotel Front Maritim pas tres loin de la Playa Nova del Mar Bella. Une fois le check-in fait, on monte les bagages dans notre chambre et hop… nous voilà repartis. Barcelone, nous voilà.

C’est la deuxième fois que nous découvrirons la capitale catalane. Donc nous avons hâte. Direction: le quartier gothique. Nous adorons déambuler dans les rues pavées de cette cité médiévale, au détour de l’église près de la place Sant Lu, nous tombons sur le tournage d’un film. J ai pris quelques-uns des figurants en photo. A mon avis, c’est pas pour Game of Thrones mais ca se passe certainement au Moyen Age.

Je bave aussi devant une sublime boite aux lettres avec mon animal fétiche (je vous laisse deviner lequel ! si si si… en bas à droite…)

A Barcelone, il faut aussi lever la tête car les monuments sont sublimes…les églises… les façades…les cours intérieures….



On doit avoir les yeux partout pour découvrir les beautés de la ville. On croise de nombreux artisans que l’on voit à l’œuvre travailler le cuir, le bois…

On est aussi tombés sur ce magasin plus qu’original : the Barcelone Duck Store… un magasin qui ne vend…que des canards en plastique, sous toutes les formes…

Dans l’élan de cette première journée autour du quartier gothique et de celui de el Born, nous nous arrêtons au bar Jardi pour déguster la spécialité maison : un mojito…juste trop bon. Le lieu est aussi assez original car il est situé en fond de cour d’un magasin de vêtements, bijoux de piercing, Marie Jeanne (si … si… on réfléchit un peu…ayez, vous avez trouvé!), salon de tatouages…) bref au fond de ce magasin, après une poignée de marches, est niché au premier étage, une superbe terrasse….

Après ce petit intermède apéro, nous voilà à reprendre nos pérégrinations à travers les ruelles de la vieille ville dont les murs sont des tableaux à ciel ouvert.

Une belle page de street-art qui se tourne pour laisser laisser place à un autre art: celui de nous régaler les pailles en atterrissant au restaurant Bliss (juste convenable!)

Et voilà pour notre première journée.