Aime comme Mensonge : 1 fois, ça passe ! 2 fois, ça craint, non ?!

disney-graphics-pinocchio-329861

J’ai toujours appris que la confiance se méritait… Et, depuis que je me suis mise à la couture, j’ai toujours mis un point d’honneur à aller vers des créateurs indépendants dont je reconnais le travail et encore plus si Made in France. Cocorico. Non je vous rassure, je ne vous chanterai pas la Marseillaise ici !

Il y a un an à peu près, au cours de mes nombreuses errances blogosphériques (c’est fou ce qu’on perd comme temps sur la toile ! hi hi ) j’étais tombée sur une histoire de plagiat, de l’une de ces créatrices dont j’aime la marque, à propos d’un ou plusieurs modèles de ses anciennes collections. La principale intéressée n’avait pas jugé opportun (ou que très tardivement) d’opposer un droit de réponse à ses nombreu(x)ses détracteur/rices.

Et j’avais pour ma part relégué cette histoire aux oubliettes. N’aimant pas particulièrement les vagues, et encore moins les remous (sauf dans un bain!), j’ai laissé le débat aux autres en me disant que l’inspiration d’un créateur se trouve forcément dans le monde dans lequel il évolue et il peut s’inspirer de beaucoup de choses: une photo de magazine, un défilé de mode…un chien qui passe…bref de beaucoup de choses. On sait que la mode est un éternel recommencement et que c’est l’ajout de détails qui en fait  ce petit quelque chose de nouveau.

Mais, où se situe la frontière entre inspiration et copie/plagiat/contrefaçon?

Car ici, c’est bien de copie dont je veux parler. Sinon, comment qualifier autrement, le modèle #Aimecommemétéore mis en ligne en Décembre dernier sous l’appellation de #Aimecommemystère  par Marie la créatrice sur son site?


Je me suis tue la première fois. Mais en tant que cliente de la marque incriminée, je ne peux pas passer mon chemin cette fois-ci. Que l’on parle de contrefaçon ou de plagiat, l’article L335-2 et suivants du code de la propriété intellectuelle français interdit, grosso modo […] et admet comme comportement frauduleux, que l’on s’arroge le droit de faire reconnaitre pour sien un modèle, un dessin, une idée etc… dont on n’est pas l’auteur, d’en faire un usage qui n’est pas strictement privé notamment, tout en omettant délibérément ou par négligence de désigner le nom de l’auteur et la source […] 

Je ne suis pas là pour faire le procès de quiconque cependant, comme toute cliente, je n’aime pas être trompée sur la marchandise. car cette AimecommeMétéore ressemble bien étrangement à une robe du commerce vendue par Hoss Intropia.

Bien sûr, j’ai réfléchi avant de rédiger ce post. J’ai tout autant réfléchi avant d’appuyer sur [ENVOI]. Puis finalement, je me suis dit que si tout le monde se tait, cela ferait-il avancer le débat ? si débat il y a car, on ne sait pas réellement de quand date la sortie du modèle de HOSS INTROPIA: d’avant ou après Aimecommemystère?  Telle est la question !

Même s’il est certain qu’à 232 euros le prix de la robe chez Hoss (soldée fort heureusement à 139.20 euros, c’est déjà çà!) fait réfléchir avant l’achat, doit-on pour autant s’approprier les idées des autres et le commercialiser, comme sien? je ne pense pas ! J’ai participé au challenge Aime comme Météore de Décembre dernier et ai adoré le principe. De ce fait, j’ai doublement l’impression de m’être fait avoir et…ce n’est pas très agréable comme sensation !

A celles (et je sais qu’il y en aura !!!) qui voudront alimenter le débat en me traitant de tous les noms d’oiseaux de France et de Navarre, je leur demande de passer leur chemin. J’admets volontiers la critique et suis ouverte aux reproches seulement s’ils sont constructifs. Je peux me tromper et je le reconnaitrai pour peu qu’il y ait des arguments en face.

Le but de ce post est avant tout de montrer ma perplexité. Je veux comprendre pourquoi? je serai prétentieuse de dire que j’attends un démenti clair de Marie, dont jusqu’à maintenant j’ai apprécié les modèles mais… à la lumière de ce nouveau débat, je ne comprends pas! Tout simplement. Et je comprends encore moins la réaction de la principale intéressée sur IG hier en réponse à cette découverte… face à ce constat de « forte ressemblance » mis en avant par plusieurs instagrameuses.. Je prends le débat en cours de route, sans doute, sans avoir les tenants et aboutissants mais…j’avais envie d’intervenir sur ce sujet. ndlr §

ACM 1

 

 

29 commentaires sur “Aime comme Mensonge : 1 fois, ça passe ! 2 fois, ça craint, non ?!

Ajouter un commentaire

  1. encore !!!! eh ben ;à en m^me temps il n’y avait pas de raison que cela s »arrête !
    je continuerais mon boycot ….
    merci de l’info ! bisettes

    Aimé par 2 people

  2. Je suis moi-même créatrice de patrons, et je m’inspire des marques, de la rue, de patrons de magasines. Sauf que vous oubliez que vendre un patron c’est un travail de : création du patron justement, faire la graduation à la main et sans outils informatiques tels lectra (pour les grandes enseignes de patrons et de mode), dessiner les schémas de montage techniques, coudre les prototypes et rectifier les patrons suite aux essayages, créer le packaging, s’occuper de la commercialisation, des photos, de la mise en ligne sur internet …. Il y a plein de paramètres qui rentrent en jeu quand on crée un patron, autres que celui du look ou du patron en lui-même. Pourquoi d’après vous les débutantes n’achètent pas les magasines burda mais les patrons indépendants ? Car dans les patrons burda toutes les lignes de tailles se chevauchent et c’est difficile à décalquer et que niveau explications, il n’y a que du texte difficilement compréhensible. Les créatrices de patrons indépendants s’inspirent des patrons existants, et de certains vêtements, c’est clair, mais il y a tout un travail artisanal derrière qui justifie son prix.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir et merci pour ce retour. Je comprends aisément tout ce que vous rapportez. comme je l’indiquais et comme vous le précisez par ailleurs, tout est vecteur d’inspiration. Pour ma part je m’interroge sur la frontière qui me semble dans ce cas présent plus que ténue entre l’inspiration…et la copie purement et simplement du modèle 😉

      Aimé par 1 personne

  3. Je suis choquée de voir cet article ! Déjà les suspicions l’an dernier m’avaient refroidie, mais alors la c’est sur que je ne ferais pas la promo d’aime comme marie !!!! Merci pour l’info !

    Aimé par 1 personne

  4. Je ne m’étonne plus de voir cela de la part de Marie
    L’an dernier le viconte avait déjà demontre le plagiat
    Fait gaffe toi aussi tu vas recevoir une lettre de son avocat car il fait peur ………,
    C’est une marque à éviter et vu les tarifs je préfère depuis 40 ans acheter barda et utiliser un stylo fluo pour recopier mes patrons …..
    Pourtant oui pourtant je serais la première à aider une créatrice qui démarre
    Mais entre le meug a 16 ou 17 euros et le plagiât je met mes sous ailleurs cela me dégoûte
    Enfin tu fais bien de le publier ceci est mon avis ……

    Aimé par 1 personne

    1. Au vu de cela, je viens de me faire une raison. Par ailleurs, j’assume pleine tout ce que j’ai écrit donc je verrai par la suite. Merci de m’avoir lu et merci pour tes encouragements!

      J'aime

  5. J’ai participé aussi à ce challenge  » mystère », pour le jeu. Aimant bien ce que fait Marie. Je n’ai pas été déçue du résultat. 🙂
    Là, en revanche, je suis sur le CUL en voyant ces photos ! Les rumeurs l’an dernier ( concernant  » aime comme mystique ») m’avaient un peu chagriné et j’avais continué mon chemin.
    Je viens d’aller sur Threads and needle ( je ne savais pas pour les dessins de ses tissus, etc)
    . Je suis sidérée et convaincue.
    ( ou comment se faire avoir en beauté !)

    Aimé par 1 personne

    1. C’est ça qui m’agace. Le manque de sincérité évident. Pourtant j’étais fan des modèles qu’elle proposait. Désormais j’irai voir ailleurs ! Ca c’est certain que l’on ne m’y reprendra plus.

      J'aime

  6. c’est l’histoire d’une dinde qui prenait ses clientes pour des pigeons (et désolée mais apprendre à lire un patron même un japonais en monochrome ça s’apprend même à des enfants de 8 ans n’en déplaise à la dame qui crée des patrons) et quand on lui démontre qu’on est pas dupes, bizarrement on devient des morues. Je n’ai aucune pitié face à tant de morgue de la part d’une personne qui s’attribue le travail d’autres personnes. Il y a bien d’autres créatrices indépendantes sur le marché, et leur point fort bien souvent c’est d’accepter d’habiller les femmes en 46 et plus.

    Aimé par 2 people

    1. Ben, j’ai fait partie de ces nombreux pigeons qui se sont fait(e)s plumé(e)s et Cé n’est pas très agréable comme sensation. Pour ma part, je viens de tirer un grand trait sur cette « marque ».

      J'aime

  7. j’avis eu en cadeau quelques patron et cette semaine jai fait le moelleux et bien franchement pour une couturiere qui débute il n’est pas simple et bourré de mauvaise découpe il a fallut que je refasse correctement certaines choses ,depuis le début je me disais que cette fille avait un truc qui clochait et puis mélanger vie privée et job pour moi ce n’est pas bien
    en plus c’est très cher vraiment cher pour la qualité et les mensonges
    voilà les morues
    bon Dimanche
    laurence

    Aimé par 1 personne

  8. Sidérant !!! Il ne faut pas avoir honte pour copier le modèle avec autant d’application !
    M comme Mystère (devenue Météore) était parfaitement markettée pour donner envie de l’acheter. J’ai vraiment résisté à la tentation, car je trouve les patrons de Marie (et de bcp de créatrices) bien trop chers , et je ne l’ai pas regretté en découvrant la robe finie qui ne me plaisait pas du tout.
    Un autre grand succès de la blogo couture est le top Datura (Deer and Doe, le patron date déjà un peu ) … dont l’encolure percée de triangles semble curieusement inspirée d’un top Comptoirs des cotonniers sorti quelques mois plus tôt.
    Mais alors pour cette robe, avec cette improbable découpe au dos, ça va être dur de prétendre que les grands esprits se rencontrent …

    Aimé par 1 personne

    1. D’accord avec toi sur ces différentes remarques. Je ne savais pas pour Deer and Doe dont j’apprécie aussi les patrons. Dans le cas de la Datura, il ne s’agirait que du col? Ici, c’est l’ensemble de la robe qui est « reprise » sauf un infiniment détail non présent sur la Météore. Aurons-nous jamais le fin mot de l’histoire? Mystère ??!!! 🤔 (sans mauvais jeu de mots!)

      J'aime

  9. Ah en effet, nous sommes loin de la simple inspiration, on ne peut pas copier un modèle dans les moindres détails et appeler ça « inspiration ».

    Je sais bien que le travail de patronage, etc est énorme et que malgré tout elle a dû passer de nombreuses heures sur ce modèles mais…..
    Son travail est bien de créer des modèles « inspirés ou non » mais certainement pas de plagier au détail près.

    Aimé par 1 personne

    1. Encore une fois, je donne mon impression sur mon ressenti sur une situation précise. Je n’ai pas fait une étude sur l’ensemble des patrons sortis par Marie et encore moins depuis mon article. Alors, sur les derniers modèles (que je ne connais pas), je ne me permettrai pas de commenter. Je peux seulement me fier à la date de sortie des modèles. Lequel a été créé et mis en vente avant l’autre?! Je ne suis pas juge. Je me pose simplement des questions en tant qu’utilisateur final.

      J'aime

  10. ahaha ça recommence… J’aimerais bien voir ses croquis… Pour avoir travaillé avec une vraie styliste, ça en prend des jolis coups de crayons pour créer des modèles uniques… C’est bien dommage de tromper ses clientes et de ne pas être loyal envers les concurrentes qui elles font un travail énorme pour sortir des modèles jamais vus.

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne peux qu’être d’accord avec cette affirmation Marmousette ! Pour ma part, j’ai arrêté d’être la cliente « de Panurge ». Je ne suis plus le troupeau…

      J'aime

Laissez-moi un commentaire (ou plusieurs) si mon article vous a plu ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :