Mots-clefs

, , , , , ,

Ah ah ah…

28/09/2015. Hier soir ( ou plutôt ce matin !) dans la nuit de dimanche à Lundi, c’était la super-Lune ; ce qui veut dire qu’il y avait à la fois une pleine Lune et en même temps une éclipse lunaire.

KESAKO, éclipse lunaire ?

L’éclipse lunaire intervient lorsque les trois astres sont alignés : la Terre s’immisce entre le Soleil et la Lune qui se cache pendant un certain temps dans l’ombre de la Terre, sans rayons de soleil pour l’éclairer. Une éclipse lunaire, quoi. Contrairement à l’éclipse solaire pendant laquelle c’est la Lune qui vient s’intercaler entre le soleil et la Terre, d’où la nécessité de se protéger les yeux des rayons du soleil pour celui qui ne veut pas rater l’évènement !

Bref… hier soir, pour les couche-tard ou les lève-tôt, nos yeux pouvaient admirer une belle lune sanglante, ronde et lumineuse. Une Lune paraissant plus grosse à mesure qu’elle se rapprochait de la Terre. Pourtant, dans l’ombre de notre planète bleue, la Lune aurait dû être noire, invisible à l’œil mais elle s’est parée d’une teinte ocre orangée, ce qui lui vaut l’appellation de  » lune sanglante  » ou BloodMoon en VONST (comprenez : version originale non sous-titrée)

Bien que mon regard soit encore hagard par une nuit de sommeil très entamée par cet évènement au demeurant splendide, j’ai réussi à dégainer mon appareil photo. Et sans vraiment trop de réglages sur les premières photos et ni de trépied tout au long de la prise de vue, j’ai joué à l’apprentie astrophotographe et ai réussi à shooter quelques clichés, pas flous pour l’ensemble. En tâtonnant un peu, je me suis même aperçue que mon reflex pouvait monter jusqu’à 6400 ISO. Roooooooooooo l’apprentie, je vous dis ! Ça va, hein, il était quand même 5h du matin !!!!

Et vous ? Y avez-vous assisté ou Morphée vous-a-t-il gardé dans ses bras jusqu’au petit jour ?

Pour comprendre comment ça s’est passé …