Un livre, mon avis: _ Darcy, what else ?_ de Teri Wilson

  • 4ème de couverture: 
« C’est une vérité universellement reconnue qu’une célibataire à l’aube de la trentaine doit avoir envie de se marier. »
La bonne blague. C’était peut-être vrai au XVIIIe siècle, mais, aujourd’hui, Jane Austen a tout faux. Elizabeth en est la première convaincue ; d’ailleurs, les hommes, l’amour, le mariage et tout ce qui va avec, elle les a soigneusement rangés dans une petite boîte. Une petite boîte bien fermée et enterrée six pieds sous terre. Non, vraiment, pour elle, c’est fini. Les hommes sont morts, vive les chiens ! Un chien, ça ne trompe pas, ça ne râle pas, ça vous fait toujours la fête et c’est content de vous voir. Et Bliss, sa chienne adorée, le lui prouve tous les jours. D’ailleurs, c’est elle qu’elle a choisi d’emmener à Londres – de l’autre côté de l’Atlantique ! – pour commencer sa nouvelle vie de nounou de chiens de concours.
Mais, sur place, rien ne se passe comme prévu lorsqu’elle croise l’irritant et arrogant et désagréable et odieusement sexy Donovan Darcy, milliardaire, éleveur de chiens de race.
Et – accessoirement – membre du jury…
  • Mon avis : 
Mr Darcy… encore et encore
On est bien loin de l’univers de Jane Austen, quoique (en filigrane)… mais … il me suffit juste d’entendre Mr Darcy et mes sens sont en alerte.
Sans trop épiloguer, je vous livre les 5 bonnes raisons de lire cette version moderne (pas si cucul la praline que ça!) d’Orgueil et Préjugés. 

5.

A la fin du roman, je voulais absolument m’acheter un Cavalier King Charles…. Je vous ai mis une photo au cas où vous ne sauriez pas à quoi ça pouvait ressembler! Mais une fois le livre rangé dans ma bibliothèque cette idée avait fui aussi vite qu’arrivée !
King
crédits photo: chiensdefrance.com

4.

Cette variation très moderne d’Orgueils et Préjugés est bien écrite. L’évolution de l’histoire dans le monde cdes concours canins et les dialogues bien rythmés facilitent grandement la lecture; et avec un trait d’humour bien dans l’air du temps, on se surprend à tourner rapidement les pages, avide de connaitre la fin. On se rend compte aussi qu’être trop fier peut conduire un homme à sa perte et que les concessions sont finalement la solution à tout problème amoureux relationnel.

3.

Elisabeth Scott est succulente d’humour … mais pas aussi aussi fraiche que l’Élisabeth Bennet de Jane Austen.

2.

Parce que Mr Darcy est …. Mr Darcy et quelque soit l’apparence qu’il prend selon les époques (ici, il s’appelle Donovan mais je préfère quand même le Fitzwilliam de Jane Austen), je prends grand plaisir à apprécier encore, toujours et plus que jamais, son personnage beau et ténébreux. Le côté riche du personnage n’est pas celui qui m’attire le plus…. même c’est un gros plus pour beaucoup, j »avoue !

1.

Parce que, outre la belle histoire d’amour (bien qu’improbable car peu crédible!), ce jeu du chat et de la souris post austenien se passe principalement à Londres (ville indéniable de cœur… après avant Paris!) mais à New-York aussi !

 . . .

Une citation:  Laissez-moi vous dire avec quelle ardeur je vous admire et je vous aime

2 commentaires sur “Un livre, mon avis: _ Darcy, what else ?_ de Teri Wilson

Ajouter un commentaire

Laissez-moi un commentaire (ou plusieurs) si mon article vous a plu ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :