Mots-clefs

, , ,

Une petite recette en passant…. Parce que j’habite à 2 bons kilomètres de Plougastel dont c’est le fruit emblématique et parce qu’en ce mois de Mai, la fraise garriguette de Plougastel dévoile ses plus beaux atours sur les étals de nos primeurs, il me fallait la mettre à l’honneur à ma façon. Pas de cuisson, car pour moi, elle ne se mange déguste que nature, sans sucre.

Processed with Moldiv

Alors effectivement, je me suis faite violence pour en conserver une poignée afin de l’associer au nectar des iles dont je suis originaire: je parle du rhum.

Avant de vous dévoiler une des recettes de ma composition venue d’une tradition ancestrale que je consens à partager avec vous, typiquement tropicale ( de Martinique, Guadeloupe, la Réunion), je voulais rapidement définir le « rhum arrangé » pour les non averti(e)s. Qu’est-ce donc ?

Pour faire simple, le rhum arrangé est une préparation à base de rhum blanc (ou rhum agricole) auquel on ajoute, en plus de quelques cuillerées de sucre de canne, feuilles, fruits, épices individuellement ou tout ça à la fois, et qu’on laisse macérer quelques mois. A servir à l’apéritif ou en digestif.

Je dis bien pour faire simple, car il existe au moins une recette de rhum arrangé par habitant domien ou tomien (=Antilles françaises) donc difficile de donner des recettes précises, des dosages précis.

Pour ma part, j’ai vu ma mère faire pléthore de recettes et jamais celui que je fais moi-même n’aura la saveur de celui qu’elle fait. Même si les ingrédients sont les mêmes.

Je vous livre ici une de mes recettes mais libre à vous d’agrémenter cette recette comme bon vous semble, puisque vous serez seul juge lors de la dégustation. Et puis, le fait-maison coûte forcément moins cher que les rhums arrangés que l’on trouve en magasin.

Alors pour une bouteille de rhum arrangé à la fraise:

  • 75cl de rhum blanc
  • – 150gr de fraises de Plougastel (j’insiste… mais j’essaierai aussi avec la Mara des bois) 
  • – 5 CS de sucre de canne (sinon cassonnade)
  • – 1 jolie gousse de vanille, fendue en 2

Dans une bouteille vide, verser la moitié de sucre,

Coupez les fraises en 4 et insérer dans la bouteille,

Verser la deuxième moitié du sucre,

Insérer la gousse de vanille,

Verser le rhum sur l’ensemble jusqu’au début du goulot.

Boucher la bouteille et secouer légèrement pour mélanger le tout.

Attendre minimum 3 mois de macération avant dégustation.

Processed with Moldiv

PS: Penser à mettre une jolie étiquette sur votre bouteille avec la date de mise en bouteille et surtout avec la composition de votre rhum arrangé. Ca vous évitera, après 3 mois de macération, d’essayer de reconnaitre ce que vous avez mis dans la bouteille. Surtout si vous en avez fait plusieurs ! Parole d’une avertie. Si, Si, ça m’est arrivé. Erreur de débutante, j’assume.

Et si jamais vous essayez cette recette, n’hésitez pas à me donner des nouvelles de votre dégustation.

Avec modération. Bien entendu.