Mots-clefs

, , ,

À la maison, nous sommes de gros consommateurs de fromage donc forcément il faut la bonne baguette qui accompagne. Mais parfois le timing n’y est pas car soit on a le fromage et pas le pain… soit le pain est là mais pas le fromage (c’est rare!) alors je laisse le pain rassis pour la poulette du fond du jardin.

A la question « qu’est-ce qu’on mange ce soir? » je n’ai su quoi répondre dans un premier temps. Je n’avais pas très envie de passer un temps trop long devant les fourneaux. Alors, ce soir, ce sera une première. Un essai. Une variante du pain perdu sucré que je fais parfois le dimanche pour le petit déjeuner. Un pain perdu au roquefort mais je pense que cette recette peut très bien accepter du Bleu, un maroilles, un Beaufort, un Munster ou tout autre fromage fort qui relève le non-goût du pain.

Rien de plus simple que cette recette, dont voici les ingrédients:

  • du pain rassis ( équivalent de 2 baguettes « tradition »)
  • 200 gr de fromage (bleu, roquefort etc…)
  • une boite de lait concentré non sucré
  • 10cl d’eau (optionnel)
  • 3 oeufs
  • sel, poivre

Et maintenant la recette (ou plutôt une variante) :

  1. Préchauffer le four à 200 degrés.
  2. En lieu et place de tremper le pain dans un mélange lait + oeuf puis faire revenir dans une poêle chaude avec une noisette de beurre, j’ai préféré faire tremper tout le pain rassis, coupé en gros dés, dans le lait concentré non sucré. Si le lait ne couvre pas tout le pain, ajouter 10cl d’eau.
  3. Une fois le pain ramolli, ajouter le reste des ingrédients à savoir le fromage coupé en dés de taille moyenne.
  4. Ajouter les oeufs un par un et mélanger.
  5. Saler très légèrement (le roquefort l’est déjà suffisamment) et poivrer.
  6. Beurrer et fariner très légèrement un plat allant au four.
  7. Enfournez 30 minutes.

Servir, à la sortie du four ou tiède, de préférence avec une bonne salade verte.

En espérant que vous apprécierez. Chez moi, le jury pourtant difficile a plébiscité ce plat.

Alors: Bon appétit.

 

IMG_8342.JPG

pain-perdu-au-roquefort