Mots-clefs

, , , ,

Ce soir, petite recette déjà approuvée par deux fois par mon jury maison ( mais non… pas de favoritisme vu les palais difficiles!) mais celle-ci plait et a encore fait mouche ce soir.

Le cabillaud n’est pas le poisson que je préfère tant il me semble difficile d’en relever le goût quasi inexistant. Alors, à défaut de le préparer encore en brandade ou noyée dans une sauce tomate thym basilic, j’ai décidé de l’enrober d’une jolie sauce jaune qui sublime sa chair. Oui je suis très poète ce soir.

Donc, les ingrédients:

  • 500gr de dos de cabillaud levé en filet
  • de la pate de curry (dispo dans les épiceries asiatiques ou au rayon « produits du monde » de votre supermarché)
  • 25cl de lait de coco
  • un gros oignon
  • 1 CS d’huile d’olive
  • sel, poivre

Et pour la recette, ben c’est ici !

  1. Dans une sauteuse, faire rissoler avec l’huile d’olive, l’oignon finement haché jusqu’à une coloration dorée
  2. Ajouter 2 grosses cuillerées de pâte de curry (selon votre préférence en fait, si vous voulez une sauce plus ou moins relevée)
  3. Mouiller avec un peu d’eau pour bien délayer la pâte de curry et l’oignon.
  4. Une fois homogène, ajouter à la sauce, le lait de coco. Réserver sur un feu moyen (pas d’ébullition).
  5. Découper le poisson en cubes de taille moyenne ( pas  de trop petits morceaux sinon le poisson va s’effriter à la cuisson)
  6. Ajouter le poisson, morceau par morceau, à la sauce.
  7. Laisser cuire 10 minutes.

C’est prêt !

Vous pouvez servir chaud avec du riz mais pour varier, vous pouvez utiliser du boulghour ou comme moi ce soir, de la semoule.

Bonne dégustation.

Et si vous souhaitez voir à quoi cela ressemble, je vous mets en photo la pâte de curry.

IMG_8221

Yellow curry paste.

IMG_8222

la pate de curry

Sachez qu’il y en a de plus sortes: curry rouge, curry jaune, curry vert, etc…  Bref, quasi toutes les régions d’Inde ont leur propre recette de curry et celle-ci ne ressemblera surtout pas à celle du voisin. Mais surtout faites bien attention au nombre de piments qui figure sur l’étiquette (si c’est indiqué) car comme cet aliment, le piment, votre pâte de curry pourra être plus ou moins épicée.  Il serait dommage de préparer un aussi bon plat, rendu trop immangeable à cause du dosage de curry ou par faute d’inattention sur la force pimentée de votre pâte.

Vous voilà prévenue, et votre palais aussi.

Maintenant que vous savez tout ça: A VOS FOURNEAUX!