Mots-clefs

,

Fini. Rapidement.

Ce livre de Ken Follett écrit en 1979 reste encore vivement d’actualité, presque 20ans plus tard.

Pourquoi j’ai aimé ce livre?:

– parce que j’aime Ken Follett

– parce que l’écriture est sublimée par une mise en situation de l’histoire qui introduit tout à tour les personnages et les fait au fur et à mesure interagir. Jusqu’au bouquet final.

– parce que l’aspect visionnaire de ce livre est vraiment flippant, car on se rend compte davantage de l’imbrication du monde politique, journalistique, du monde des affaires et ce, dans les plus hautes sphères du pouvoir. Et que ce même pouvoir voulu par tous et à tout prix pervertit l’homme le plus intègre qui soit.

– parce que ce livre dénonce aussi à mon sens le monde de l’argent car, à la lecture, il paraît évident que l’argent ne rend pas heureux.

Dans ce livre, plusieurs personnages savourent le fait d’être riches et reconnaissent qu’avoir de l’argent n’est pas une fin en soi. À cette possession de fortune, ils préfèrent le pouvoir que l’argent leur fait avoir sur les « autres ».

Et ça, c’est…tellement dommage pour eux, si peu de nobles d’âme.