Coup de coeur du soir:  » A la poursuite d’Octobre Rouge » de John McTiernan

Diffusion de ce soir sur ARTE. Je vais encore faire ma fayote en disant que je regarde cette chaine mais véridique… encore une fois.

Alors? De quoi parle « A la poursuite d’Octobre rouge » de John McTiernan avec Alec Baldwin et Sean Connery.

Synopsis: 

En 1984, l’URSS lance un sous-marin de conception révolutionnaire commandé par le  capitaine Marko Ramius, l’as de la marine soviétique. Il commence les premiers essais en mer, exécute l’officier politique charge de la surveillance du bâtiment (qui, bizarrerie ou ironie de l’histoire, s’appelait Poutine!) et met le cap sur les États-Unis, en ayant préalablement alerté l’état russe de sa décision de désertion.  Les Soviétiques veulent récupérer leur sous-marin ou à défaut le couler avec le renégat qui ose les affronter. Les Américains tentent, eux-aussi, de récupérer le sous-marin. Les deux puissances sortent les fleurons de leur flotte sous-marine. Alors? laquelle de ces deux puissances aura le dernier mot? Et, en pleine période de guerre froide, est-il crédible de vouloir prendre au sérieux un sous-marin soviétique qui demande à passer à l’Ouest ?

Tel est le sujet du film, qui, pour moi est UN CHEF D’OEUVRE.

En plus de l’histoire, ce film est servi par une magnifique myriade d’acteurs.

Sean Connery joue à merveille le rôle du renégat. (Et mon Dieu, qu’il est beau…Alec Baldwin  est Jack Ryan, héros de Tom Clancy, toujours prêt à déjouer les nombreux pièges et complots fomentés par les ennemis de l’Amérique. Si les premiers rôles sont de qualité, les seconds rôles sont aussi excellents. Parmi eux, on retrouve plusieurs noms connus comme Sam Neill, James Earl Jones ou Scott Glenn.

 « A la poursuite d’Octobre rouge«  est la première adaptation au cinéma des aventures de Jack Ryan. Le héros de Tom Clancy verra ses traits tour à tour portés par Alec Baldwin, puis par Harrison Ford dans « Danger immédiat«  et l’excellent « Jeux de guerre »Ben Affleck dans « la somme de toutes les peurs » et plus récemment Chris Pine, dans « the Ryan Initiative.

Une phrase à retenir :

« Ryan… faites attention où vous tirez, les missiles nucléaires ne réagissent pas bien aux balles… »a-la-poursuite-d-octobre-ii06-g


156968-alec-baldwin-dans-a-la-poursuite-637x0-3

a-la-poursuite-d-octobre-ii02-g

 

Laissez-moi un commentaire (ou plusieurs) si mon article vous a plu ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :