Rendez-vous avec un livre #5 : « Marina » de Carlos Ruis Zafon. Verdict.

Je ne sais pas comment réagir suite à cette lecture.

Je ne saurais dire si j’ai aimé ce livre ou non. Pourtant il m’interpelle. Et le fait que je m’interroge à son sujet confirme sans doute le succès de ce livre et de son auteur.

L’histoire d’Oscar Drai est singulière: celle d’un garçon placé en internat, par des parents qui sillonnent l’Europe, et qui s’y ennuie à mourir. L’histoire a pour toile de fond une Barcelone meurtrie, dans la fin des années 80.
Au hasard de ses errances, lorsqu’il parvient à s’enfuir des murs de son école, Oscar vagabonde dans les tréfonds des ruelles de la ville que l’on découvre avec lui.
Il y fait la rencontre de Marina, au détour d’une allée peuplée de maisons fantomatiques. Elle est la résidente de l’une de ces vieilles maisons qui, faute d’occupants et/ou d’argent font pale figure à leur grandeur passée. Marina y vit seule avec son veuf de père. German est un artiste peintre déchu, qui a éteint son talent à la mort de sa femme et qui revit l’existence de celle-ci à travers les nombreuses représentations picturales qu’il avait fait d’elle et qui remplissent tous les murs de la maison.

L’intrigue commence lorsque Marina partage une sortie avec Oscar et qui aura pour destination le vieux cimetière de la ville. Le tableau est dressé et l’énigme tiendra le lecteur en haleine jusqu’aux dernières pages.

Cependant, malgré toute la beauté de l’écriture, je ne suis pas convaincue par l’histoire. Tout simplement, parce que le fantastique n’est pas un genre que j’affectionne particulièrement. Et encore plus après cette lecture. Sans rien dévoiler de l’intrigue, j’ai commencé à lâcher prise à l’apparition de choses noires et difformes, dégoulinantes et à l’aspect non humain voir ectoplasmique.

Mais, en conclusion, ce livre raconte l’histoire de plusieurs vies qui s’entremêlent dans un mélange de noirceur et de complexité des sentiments; elle est bien construite et mérite très largement d’être lue.

Laissez-moi un commentaire (ou plusieurs) si mon article vous a plu ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :