Mots-clefs

, , , , , ,

Il aura fallu un petit quart d’heure pour faire définitivement douter cette équipe danoise que tout le monde donnait favorite sur son terrain, chez elle.

Il est 17h30. Les hymnes retentissent. La France affronte encore le Danemark qu’elle a déjà battu à 8 reprises sur 9 rencontres.

Un petit quart d’heure pour faire une démonstration de Handball digne de ce nom. Thierry Omeyer est infranchissable dans ses buts… La défense est menée par un très bon Sorrhaindo, digne remplaçant de Didier Dinart…la paire de Karabatic est à damner le pion…et Luc Abalo, tout bonnement, stratosphérique !
Chacun a ajouté sa pierre à l’édifice pour mener le Danemark de 8 points au premier quart d’heure de jeu.

Je pourrai être intarissable sur cette équipe tellement je suis de nouveau heureuse de ce titre.

Je suis l’EDF de Hand depuis les Barjots à Barcelone( j’étais éperdument amoureuse de Frederic Volle). J’ai vu évolué cette équipe; j’ai vu partir les premiers tauliers et à chaque fois, j’ai assisté à la passation de cette soif de victoire chez chacune des générations.

Les Indestructibles viennent d’écrire la première ligne de leur histoire.

Je souhaite qu’elle soit aussi belle que celle des Barjots qui leur ont montré et ouvert la voie et que celle des Experts, efficaces au millimètre près et dotés d’une force de frappe chirurgicale.

Encore BRAVO les gars. Et restez fidèles à cette jolie mentalité que véhicule le Hand depuis une vingtaine. continuez à porter haut les couleurs de la France.
Car vous êtes, ne l’oublions pas la meilleure équipe française de sport collectif ayant remporté autant de titres et de médailles. Sans pour autant se prendre au sérieux et choper la grosse tête.

À bon entendeur (M. les footeux!)

20140127-010412.jpg

20140127-010439.jpg

20140127-010456.jpg