Mots-clefs

,

Ce nouvel accessoire est le résultat d’un Secret Santa que j’ai initié au bureau entre mes collègues, nos deux hiérarchiques et moi.

Le principe du Secret Santa ou « père Noël secret  » (pour les non-English spoken!!!) nous vient de nos voisins d’Outre-Manche. Et je le trouve particulièrement réunificateur en ces temps où l’individualisme prime davantage sur l’altruisme.
Et Même si j’ai une vision très idéalisée de mon prochain (j’ai quand même le droit de croire au monde des Bisounours, non???!!!), j’ai eu envie de faire plaisir et de revêtir ma robe de mère Noël.

  • Le principe: tirer au sort le nom d’un de ses collègues sans le lui dire ( cela va de soi !) et offrir un cadeau en fonction d’un montant entendu par tous au préalable.
  • Le but avoué: se faire plaisir au travers d’un petit geste de celui ou celle qui partage notre quotidien professionnel. D’autant que la remise des cadeaux se fait lors d’un repas de service qui nous réunit tous autour d’un bon repas. He hé ! 😉
  • Le but non avoué: chuuut ! Ben… avoir encore un cadeau au pied du sapin, pardi ! Et puis savoir si , entre collègues, avec lesquels on passe qd même 8h par jour minimum, on se connaît un peu !!!! Oui, méthode mesquine (un peu!)

Pour ma part, j’ai décidé de ne rien acheter mais plutôt de faire un cadeau plus personnalisé… De ma composition. Et ça donne ça !

J’ai jusqu’à ce soir pour la terminer!
Le grand jour c’est demain Midi .

20131218-075704.jpg

20131218-075714.jpg

20131218-075724.jpg

20131218-075737.jpg

Edit du 19 Décembre: Il est 3h56 du matin. Comme je n’étais pas satisfaite de ma première pochette, j’en ai faite une deuxième. Je suis encore moins convaincue, au final! en plus des 3 aiguilles qui ont laissé leur vie en chemin…. j’en ai bavé des ronds de chapeau sur l’utilisation de la Viseline rigide pour donner une tenue à la pochette. Outch …
Mais bon. Il est trop tard pour reculer. Le seul plan B auquel je peux me raccrocher est d’offrir le CD du  » Soldat rose » mais je ne connais rien des goûts musicaux de ma receveuse puisqu’elle est toute nouvelle dans le service. SIC !

il est 19h20: j’ai offert ma pochette finalement. je ne suis pas certaine qu’elle ait plu mais ma chef était étonnée que j’ai pu faire ça de mes mains. Donc satisfaite de l’accueil réservé à mon travail même si je suis la première déçue du rendu. On ne s’improvise pas couturière, Véro !

La deuxième pochette ( toute noire:)) a été pour mon ex-collègue mais désormais amie: Augué pour son départ de l’entreprise aujourd’hui ! Snif … mais on se reverra copine. Hein ????!!!!

20131219-074228.jpg

20131219-074243.jpg