Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , ,

Nouvelle rubrique pour partager mes lectures (de toutes sortes!), toujours plus nombreuses et mes coups de cœur tout aussi nombreux… Alors je parlerai de livres (beaucoup!) mais aussi de musique (autant). Je ferai de mon mieux pour vous parler d’autant de choses qui auront créé, le temps d’un instant, une douce chaleur au fond de mon cœur de lectrice ou d’auditrice.
Et pour tout avouer, ces coups de foudre opèrent généralement aux rayons Librairie de la FNAC et de Dialogues, pour ne pas les citer.

J’adore lire. c’est un fait. Mais je regrette de ne pas prendre le temps nécessaire pour m’ adonner à ce loisir. Parfois, j’essaie de temps à autre de suspendre le temps de ma routine quotidienne
(ne serait-ce qu’une petite demie heure) car, rien n’est plus agréable qu’une pause… et lecture qui plus est. Quelque soit l’instant: un dimanche après-midi, blottie dans le creux accueillant
d’un fauteuil ou… le soir au lit, pendant que la maisonnée s’endort lentement…

Chuuuuuuut…. plus un bruit. Le livre est ouvert…. la magie opère!

Alors j’avais envie dans cette nouvelle rubrique de faire part de mes lectures. Cela me permettra aussi
de lire un peu plus souvent afin de pouvoir échanger.
Et comme  il faut un début à tout, on commence par mes découvertes de ce mois.

  • Rayon COUTURE:

– « Un été couture » de Géraldine DEBEAUVAIS: c’est mon coup de cœur numero UN depuis longtemps sur le papier mais devenu réel ce mois-ci car j’ai enfin décidé de l’acheter. La magie a été au rendez-vous au premier regard et ce coup de foudre dure d’autant que je suis assidument le blog de  Jolies bobines qui, elle aussi, a craqué sur ce livre et en réalise des modèles, tous
plus beaux les uns que les autres. Des 19 modèles que compte ce livre, je suis en train de terminer la robe Mickaelle. Sont en attente le chemisier Berthe et la robe Mathilde; les patrons sont taillés; il ne me reste plus que les tissus, choisis eux-aussi, à tailler.

Et par ricochet, je me dois d’adresser un é-noooooor-me merci à République du chiffon qui a eu l’idée sublime de rediger ce livre accessible  à toutes et représentant des modèles singuliers et mais qui constitueront à coup sûr la base et ma plus belle garde-robe.

–  » Couture vintage, de la tête aux pieds » de Jo BARNFIELD: Un autre coup de cœur car je ne sais pas si c’est l’âge avançant ( euh, quel rapport.?)  mais je raffole de plus en plus des robes des années 20 à 60.  Ce sont ces styles de robes que je souhaite porter. Élégantes comme j’aime, en plus.

– « Cartables et sacs à dos » d’Edwige Foissac alias la petite cabane de Mavada.  Des idées à foison de sacs formidables, pour rendre dingo l’allumée de cet accessoire que je suis. (et pourtant ça s’est calmé depuis que je ne suis plus parisienne) .

Rayon BANDES DESSINÉES:

Au cours de mes balades sur la toile, j’ai découvert 2 illustratrices dont je suis devenue absolument Fan accro.
– Margaux MOTIN, dont j’ai découvert l’univers plus que déjanté et dans lequel je me retrouve…(me retrouvais tant que j’étais encore dans la capitale). Non, je ne vis pas ma vie à travers elle (pour rassurer les mauvaises langues) mais je me retrouve dans beaucoup de situations qu’elles décrit à la perfection. A lire « la tectonique des plaques » et « la théorie de la contorsion« : C’est drôle, caustique, ironique… Bref…c’est tout ce que j’aime!

– Diglee, avec sa  » Bitch forever« , est formidable et ses tranches de vie sont aussi drôles. J’aime. Simplement.

Bandes dessinées déjantées

Rayon ROMANS:

– Douglas Kennedy: je n’ai lu, à ce jour, aucun livre de cet auteur malgré sa renommée mondiale. Pas eu l’occasion ou simplement pas voulu versé dans le  » Comment, tu n’as pas lu le Dernier Kennedy? mais qu’attends-tu… il est formidaaaaaaable!« . Je ne voulais pas baser mes lectures sur la quantité de livres en rayon ou de manches dans le Monde littéraire.
Bref…Lire… ou ne pas lire cet auteur me rappelait souvent tout le battage médiatique autour des sorties de romans de Marc Levy ou d’Anna Gavalda… En cédant aux sirènes mercantiles, aurais-je finalement cédé et vendu mon âme? Non car ce n’est pas devant l’auteur que je fais une courbette mais à l’histoire. Non, je ne lis pas en fonction de la notoriété de l’écrivain mais bien en fonction de l’histoire, en ce qu’elle me touche ou non !
Plus que le titre  » Cinq jours« , la phrase qui a commencé mon voyage au travers des lignes est la suivante: « Mais sommes-nous libres de choisir le bonheur? »
Je tenterai de partager dès que je l’aurai terminé. « Cinq jours »? l’histoire d’une passion.
Fleur bleue je suis.. Fleur bleue je resterai.

"Sommes-nous libres de choisir le bonheur?"

 » Sommes-nous libres de choisir le bonheur ? « 

Rayon NOUVELLES:

 » la femme parfaite est une connasse » des sœurs Anne-Sophie Girard et Marie-Aldine Girard.
Je n’ai pas pour habitude de lire et encore moins d’acheter ce type de livres mais… le titre m’a tellement parlé ( oui c’est le genre de chose que je peux affirmer haut et fort!) et vu la modicité de la somme à débourser pour me rendre compte que je n’étais pas parfaite, je n’allais pas m’en priver!
Eh oui, je ne suis pas parfaite et je l’assume mais je pense que beaucoup de mes consœurs, à longue chevelure et talons hauts, devraient lire quelques lignes de cette nouvelle, sorte de pamphlet des temps modernes qui fustige la perfection. Aussitôt acheté, il est passé de main en main chez mes collègues de bureau. Un livre doit être partagé.

Et vous? quels sont vos avis ?

J’essaierai de me limiter la prochaine fois à 2/3 livres… mais comme toute nouvelle chose, il faut un temps d’adaptation.