[COUTURE] #5 Robe de petite fille hackée IPB, en 6 mois. 

Étiquettes

, , , , , , ,

Un petit hacking des IPB d’Astrid le Provost pour cette petite robe taillée en 6 mois. 

Pourquoi hacking?

Parce que je me suis servie du patron de la robe froncée page 40 pour repérer la taille 6 mois et ne me suis servie du patron que pour les devant et dos. Après ca a été du total freestyle. 

On reprend depuis le début? 

Une de mes amies a accouché d’une jolie Melina en début d’année. Alors, rien de tel qu’un cadeau on-ne-peut-plus personnalisé, en l’occurrence fait-maison. 

Après avoir hésité entre une robe ou une barboteuse tirées du livre « les Intemporels pour bébés « , j’ai trouvé comme tissu un joli double retours de couleur bleu ciel d’une vieille chemise de M. Chéri, associé à un tissu fleuri très printanier de mon stock …et quelques temps de réflexion (une ou deux heures)… 


Et puis, je me suis lancée…


J’ai même fait mon propre biais…



J’ai commencé par assembler les petits côtés des deux rectangles coupés dans le dos de la chemise, à 1cm. J’ai éclairci un des deux côtés à 0,5cm de la couture. Pour assurer la propreté des finitions intérieures, j’ai replié le morceau de 1cm sur celui de 0,5cm puis cousu à 2mm. 

J’espère n’avoir perdu personne 😝

Une fois les deux côtés cousus, j’ai procédé à l’ourlet de la robe en réalisant une finition au biais. Compte tenu de la largeur peu suffisante pour froncer, j’ai réalisé sur le devant deux plis creux et sur le dos un pli creux, en respectant la symétrie. 

Puis j’ai cousu respectivement les devant x2 et les dos x2 sur l’endroit. Et je les ai assemblés par le côté. Puis retourné envers contre envers. 

J’ai repassé un rentré de 1cm sur le bas de l’empiècement haut avant de l’associer par une couture au jupon. J’ai éclairci puis cousu l’intérieur de la robe en suivant la première couture du tour de taille. 

Bref…. beaucoup de blabla mais les photos c’est encore mieux ! 



Pour agrémenter le tout, j’ai utilisé ma pince Kam pour ajouter les boutons pressons roses qui ferment la robe aux épaules. Et le petit ruban sur le devant est l’une des attaches que l’on trouve à l’intérieur des vêtements pour les accrocher aux cintres. Recyclage. Recyclage… 

PS: les photos de mon pommier en fleurs c’est cadeau 😘 ❤🤣

[JCMGRC 2017] Je rends ma copie de Mars …

Étiquettes

, , , ,

Pour ce mois-ci, le mot-clé est : C.H.E.M.I.S.E !

Ah bon: en retard ?? Comment ca?! Je suis en retard?! Meuh non, pas du tout, j’ai juste tardé à prendre des photos correctes… La faute à la fin de cet hiver !

En fait, j’ai passé le cap de la crainte de coudre (dur à dire, non ?! …) une chemise en réalisant celle de mon beau-frère en cadeau de son Noel dernier. Mais le next step, celui de m’en coudre une s’est déclenché avec le challenge de Clotilde.

Cahier des charges ? me coudre un modèle sympa, simple et sans fioritures.

Là encore, j’ai longuement hésité entre la Mélilot de Deer and Doe et la chemise Elsa de la maison Victor (édition 5 de Sept-Oct 2016). 

Histoire d’être suffisamment dans les temps pour rendre mon projet de Mars (pas de commentaires, hein !), mon cœur a vite penché en faveur de la chemise Elsa car j’étais déjà en possession du magazine alors qu’il aurait fallu que je commande le patron de Mélilot. Bon, c’est une excuse minable qui vaut ce qu’elle vaut. En tout cas, elle fait toujours partie de ma to-sew-list, la Mélilot !

Ce qui m’a plu dans la chemise Elsa ? La patte de boutonnage invisible et le tissu de ouf que j’ai chiné dans le vide-dressing de @poppysew sur Instagram, qui est à tomber.

Je n’ai pas réussi à trouver les boutons que je souhaitais donc j’ai ressorti ma pince Kam avec des pressions rouges…Vous auriez préféré noir sans doute… Mmmmh … à débattre !

Pour ajouter ma petite touche, j’ai préféré arrondir le bas de la chemise car je suis davantage adepte de la chemise en dehors du pantalon plutôt que dedans. Question de goût.

Pas de difficulté à cette réalisation. Et j’aime beaucoup ce modèle. Vraiment beaucoup !

Alors, je vous présente ma chemise  Elsa de la maison Victor parue dans l’édition 5 de Septembre-Octobre 2016.




Alors?! Qu’en dites-vous ?!

[JCMGRC 2017] Je rends ma copie de Février …

Étiquettes

, , , , , , ,

Alors oui….je suis — un petit peu en retard — concernant la remise de copie de mon projet de Février 2017.

NoN…. Ce n’est pas par manque de temps mais… davantage par le fait qu’à courir plusieurs lièvres à la fois, on n’en chope aucun ( #proverbedegrandmere ) . Mes lièvres sont évidemment les 15 000 projets couture (*au bas mot ) qui se bousculent dans ma tête….alors parfois ça crée  un bug… un espèce de black-out couturesque qui, en l’espace d’un instant, me passe l’envie de coudre.

Bref…au retour de mon MOJO, j’ai réussi à me décider pour mon projet de Février : le manteau à capuche Nora dessiné par Coralie Bijasson  et cela pour plusieurs raisons:

  1. cela faisait vraiment longtemps que je voulais ME coudre un manteau… Rien que pour moi…. surtout au regard des jolies choses faites cet hiver par mes copinautes Sylou et Isa 😉
  2. et puis, c’est bientot le printemps et du coup, il a fallu faire vite pour coudre ce manteau, sinon j’aurais du attendre 6 mois de plus pour le mettre…
  3. je suis tombée amoureuse de ce patron en voyant les magnifiques specimen cousus par Lise Tailor et l’Atelier d’Alicia.

Donc je vous présente Nora, dont j’ai adoré la capuche et les manches raglan au premier regard. Je n’ai éprouvé aucune difficulté à le réaliser, juste un peu appréhension en m’attaquant aux boutonnières et aux finitions que je souhaitais parfaites.

Ce manteau est réalisé dans un tissu d’ameublement provenant de Selftissus Brest. La doublure est une popeline noire rehaussée par un passepoil doré provenant du même magasin. Les boutons ont été chinés lors d’un de mes derniers vide-greniers sur Paris.

Je vous montre ?

Février dans mon Bujo 2017

Étiquettes

, , , , , , ,

Bon… maintenant que je vous ai donné un aperçu de mon bullet journal 2017, j’avais envie de vous faire un petit point d’étape.

Une plongée inside afin de vous montrer comment évolue mon inséparable compagnon.

Alors, pour commencer, je vous montre le Monthly Spread  sur le thème de l’amour …avec du rose….du rouge et…du cœur…en veux-tu, en voilà ! 

Et surtout, Février, c’est le mois qui a vu naître 2 de mes 3 amours. ❤❤❤  C’est aussi la période de notre périple  annuel parisien pendant les vacances d’hiver.

Sur mon Weekly Spread, j’ai plutôt choisi les fleurs mais il ne m’a pas beaucoup convaincu:


J’ai tenté plus de choses sur les Daily Spread, selon mon humeur du moment.

Dites-moi lequel vous avez préféré?

  • Le fléché ?

  • Le banderolé ?

  • Le carré ombré ?

Mais mon bullet journal, c’est aussi le reflet des mes hobbies, de mes envies...

… de mes remerciements quotidiens à la vie

Bref… mon bujo c’est un peu un second moi, plein de folie, de couleurs, de dessins en tout genre mais parfois d’une sobriété minimaliste.

Et vous? À quoi ressemble votre bujo? Et pour celles qui n’ont pas encore franchi le cap? Qu’attendez-vous? 😜

Moi, j’attaque le mois de Mars.  💕❤💕

[COUTURE] #4 Une petite pochette girly pour changer …

Étiquettes

, , , , , , ,

Quand on est invité et que l’on a envie d’offrir à notre hôtesse rien qui ne ressemble de près ou de loin à une boîte de chocolat ou à un bouquet de fleurs…eh bien, on sort sa MAC et réalise un beau plongeon en salto (avant ou arrière) dans sa caverne de tissus. 

Voilà ce qui s’est passé hier soir en sortant du bureau et avant de rendre chez nos amis pour 20h. J’avais acheté des livres pour Alex mais… pas satisfaite de les offrir simplement comme ça… j’ai eu l’idée de la petite pochette girly.  On a toutes besoin d’une pochette girly dans son sac, non ?

Il était 18h30. 

Un patron maison à l’arrache plus tard et quelques coutures droites d’ici-de là, ride on time, j’ai sorti de sous ma MaC cette petite pochette (ou trousse) réalisée, pour le devant, dans un tissu d’ameublement matelassé gris souris de chez Seltissus Brest assemblé à un bout de vinyl noir rescapé d’un ancien ChouetteKit, le tout, orné d’un superbe galon rose à pompons provenant aussi de Selftissus Brest. 

Le dos de la pochette a été réalisé dans le seul tissu gris matelassé. 

L’intérieur de la pochette est entièrement doublé avec un coton graphique rouge de chez Selftissus Brest que j’ai utilisé en grande parti pour la doublure de ma veste Chloé [post en cours de rédaction faute de photos potables]

De ce petit mélange en tous genres ressort une jolie pochette dont les dimensions, au final, me sont totalement inconnues (faite à l’arrache, j’ai dit! Vous ne suivez pas …😂) mais qui a parfaitement abrité en son sein et sans difficulté les deux livres Pocket. 

Je vous la montre ?





Voilà……….

[COUTURE] #3 Le  Leather Sweater de la maison Victor

Étiquettes

, , , , , ,

En 2017, plus de cousettes pour mes Loulous. Donc forcément ravie d’honorer une résolution lorsque mon Douzan m’a demandé de lui coudre un sweat…tellement il est difficile dans ses choix vestimentaires. 

J’ai donc proposé à mon préado différents modèles parmi lesquels le Leather Sweater  de la maison Victor (édition 3, Automne 2014). Choix orienté mais bien entendu plus-que-validé par le principal intéressé.

Pourtant taillé en 12 ans (164 cm), je trouve la marge très faible, tellement mon fils est un géant ! 

Le tissu noir, un molleton doublé fourrure très doux, provient de Selftissus Brest à l’instar du molleton texturé beige qui m’a servi pour les empiècements d’épaule, le col, les bas de manche ainsi que pour l’ourlet. 

Aucune difficulté majeure n’est à noter dans la réalisation de ce Sweater. Ce que j’aime dans le modèle ?! Il est unisexe. De plus, 6 pièces taillées et 2h30 de couture plus tard,  Douzan a un nouveau sweat dans sa garde-robe minimaliste. Il attend que je mette mon étiquette cependant !

Vous voulez voir ce que ça donne?! Douzan a accepté de prendre la pose 👌🏾😁






Et Voilà la Star du soir.. 

Qu’en dites-vous ?

[COUTURE]#2 Robe Raven de la maison Victor

Étiquettes

, , ,

Et si 2017….était l’année de la cousette ??? Ce serait chouette, non ? (Ok, vanne pourrie je l’admets!)

En tout cas pour cette nouvelle année, j’ai tout plein de modèles sur lesquels mon regard s’attarde depuis quelques années et que je n’ai pas encore pris ou eu le temps de coudre.

D’où ma participation au joli défi de Clothilde «  je couds ma garde-robe capsule 2017« .

Mais, j’ai aussi une grande envie d’aller au-delà de ces 12 modèles et donner vie à mes coups de cœur. Anciens et nouveaux.

L’un d’entre eux est la simplissime Robe Raven de la maison Victor (édition 5 , Sep-Oct 2016) avec sa poche ventrale que j’ai déjà réalisée une première fois en version tachetée. À cette nouvelle tentative avec une jolie viscose de chez les coupons de Saint-Pierre, j’ai seulement modifié le bas de manche que je n’ai pas cintré et que j’ai achevé par un simple rentré de 1cm ( un ourlet basique, quoi!)

Voilà ce que cela donne…

(PS: la photo « intérieur » et de nuit n’est pas des plus conseillée pour mettre un modèle en valeur !!!)

[COUTURE] Recycled jeans bag

Étiquettes

, , , , , ,

Lorsque mon huitan me demande, du jour au lendemain (donc hier Dimanche pour aujourd’hui!) , de lui trouver un cadeau pour l’une de ses très bonnes amies de primaire, ni une ni deux, je sors ma MAC.

Il m’a dit « BenMaman, tu peux coudre une pochette ou un petit sac« . Genre, c’est simple, quoi! Mmmhhh… le temps que le turbo se mette en marche…

Et si je tentais un recyclage.?

Pour cela, Un vieux jean.

Un peu de tissu rose pour la demoiselle, avec des Kokeshi

img_3694

et quelques heures de concentration, sans aucune idée de ce que j’allais faire.

Et puis Voilà!

Une petite besace sans prétention (et sans patron ! ) pour une jeune demoiselle qui, je l’espère, sera contente de ce modeste cadeau. Pour ma part, je reste assez satisfaite de ce premier recyclage de vêtement. Je serai même tentée de renouveler l’expérience, histoire de diminuer toutes les chutes de tissu que j’ai gardées en stock. Mon fils, lui, m’a regardé avec des yeux plein de gratitude et surtout content que j’ai pu terminé à temps pour remettre le cadeau à Sibylle ce matin, à l’école.


J’ai réalisé la bandoulière avec l’une des jambes du pantalon coupée en lanières mises bout à bout pour obtenir un mètre de bandoulière.

img_3702

Alors? qu’en dites-vous ?

img_3705-1

img_3703-1

Tadaaaaaaaaaaaaaaaam !

Mon bullet journal 2017…

Étiquettes

, , , , , ,

J’ai démarré mon premier Bullet Journal en Janvier 2016, avec des hauts et des bas tout au long de l’année (jour manquants, oubli de quotes…), mais hors de question de m’en passer: j’ai trouvé à travers mon bullet journal ou bujo le moyen de coucher sur le papier tout ce que j’ai en tête. Mon bullet journal est est devenu l’extension de moi-même, et nul besoin de beaucoup de matériel pour cela: juste un carnet, un stylo (ou plusieurs!), une pincée de créativité et vous voila armé(e) pour dégainer votre bujo 2017, au gré de vos envies.

Je ne vais pas ici vous faire un top et flop de mon bujo 2016 mais seulement vous faire un récapitulatif de ce que j’ai gardé et qui a marché pour moi. Mon bullet journal est fortement inspiré de recherches effectuées sur les blogs ( cf Boho Berry) et sur Pintetest.

Je remercie d’ailleurs la communauté bujo de faire preuve d’autant de créativité. Il faut s’en inspirer car il y a de très belles choses mais ce qui marche pour l’un n’ira pas forcément pour l’autre. Le bujo est avant tout une démarche personnelle. Il doit être à votre image et fonction de votre vie; coloré ou minimaliste,  il doit vous donner l’envie de l’ouvrir chaque jour afin de visualiser ce que vous avez accompli et ce qu’il vous reste à faire.

Mon bullet journal 2017 est un Leuchtturm 1917 Whitelines Link noir et orange, avec une linéature blanche sur un papier gris clair.


Les premières pages de mon Bullet Journal sont celles que l’on retrouve quasiment dans tous les bullet journaux que j’ai suivis jusqu’à maintenant, à savoir:

de façon globale, pour l’ANNEE:

  • une rétrospective 2016 (2 pages)
  • le calendrier 2017, mois par mois (1 page)


  • le calendrier 2018 pour les rendez-vous plus que tardifs (genre mon RDV chez l’ophtalmo pris le 2/01/2017 pour le…21/06/2018! No comment…)

  • mes livres à lire sur l’année: 40 au total (2 pages) avec des cases que je prévois de cocher à chaque lecture 


  • un agenda 2017 (2 pages) pour y noter les RDV sur l’année à venir et avoir rapidement accès à l’information. Par exemple, je dois noter une invitation pour l’anniversaire des 40ans d’une pote le 30 mai 2017. Ce rendez nous a été positionné fin Novembre 2016, date à laquelle je n’avais pas encore commencé mon bujo 😉 maintenant, je peux!

Pour le MOIS :

J’ai prévu de :

  • Présenter la page du mois

  • D’établir le calendrier mensuel sur deux pages

  • Un tracker CULTURE pour noter mes lectures du mois et les séries TV visionnées (en cours donc pas de photos 😉)
  • Un tracker COUTURE pour suivre mes cousettes, achats de tissus, de patrons..(en cours donc pas de photos 😉
  • Une citation du mois et le spread de la semaine

  • Pour la SEMAINE:

J’ai prévu simple


Alors?

Qu’en dites-vous de ce cru 2017?!

[MA GARDE-ROBE CAPSULE 2017] Mon choix couture pour Janvier

Étiquettes

, , , , ,

J’ai adhéré carrément au projet de Clotilde que je reprends rapidement ci après:

Choisir 12 patrons, dans chaque catégorie de vêtements

1 haut (chaine et trame) / 1 haut (jersey) / 1 robe / 1 pantalon / 1 short / 1 jupe / 1 chemise / 1 combinaison / 1 manteau  / 1 veste / 1 vêtement de nuit / 1 maillot de bain

Présenter sa sélection de patrons dans la première semaine du mois de janvier 2017 (optionnel)

Présenter le vêtement cousu le dernier jour du mois sur son blog ou sur les réseaux sociaux avec le hashtag dédié.

Ce que j’aime dans ce projet, c’est l’idée de coudre exclusivement pour moi… pas 1… pas 2… pas 3 mais bien 12 projets (a minima) rien que pour moi ! Le truc en plus de ce projet, c’est de me faire sortir (enfin!) de ma zone de confort  et de pouvoir réaliser des vêtements que je n’ai pas l’habitude de coudre (exemple du maillot de bain… pour ne citer que celui-ci)

Alors voilà.

Maintenant que j’ai décidé de participer à ce challenge… oui… oui…un vrai challenge, je vais me rajouter la difficulté de ne coudre que des vêtements que je n’ai pas encore cousus et qui présentent certains points techniques dans la réalisation. Et, au lieu de dévoiler l’ensemble de mes 12 patrons, je ne procéderai à la présentation de ma cousette qu’au fur et à mesure des mois… ce qui me laissera le temps de la réflexion dans le choix des projets à réaliser tout au long de cette année.

Alors, je démarre cette capsule 2017 en vous présentant mon premier projet pour le mois de Janvier.  Cela faisait longtemps que j’avais envie d’une cape sans trouver LE modèle. J’ai longtemps été tentée par la Trendy cape de Vanessa Pouzet  mais j’étais embêtée par les larges ouvertures latérales et l’absence de poches ( sinon où mettre mes mains ? ). Trop d’hésitations et ce projet est parti sous ma PAC (= Pile à Coudre). Aucun autre modèle n’est venu le supplanter jusqu’à …

La cape Mimosa de I AM patterns.

Mimosa.PNG

Je suis tombée sous le charme de cette jolie cape, simple et élégante à la fois et c’est elle que j’ai choisie de coudre, avec son col tubulaire et ses poches passepoilées. Pour le matériel, patron et tissus: c’est OK. Maintenant, il n’y a plus qu’ à se lancer !

J’en profite pour réitérer un E-NOOOOOOOOOOR-ME merci à Clotilde pour cette très jolie initiative.

Rendez-vous à la fin du mois.

frise-2